AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre Fortuite

Aller en bas 
AuteurMessage
Jacques Jones
General en Chef 8D
avatar


MessageSujet: Une rencontre Fortuite   Jeu 18 Juil - 3:45



Jacques s'étirait machinalement en baillant. Quesqu'elle s'ennuyait en cette belle journée. Ce matin elle s'était réveillée de plutôt mauvaise humeur, mauvaise humeur envolée à la vu du mail de son meilleur ami. Même à l'autre bout de la planète il arrivait à la faire sourire, la faire rire.

Elle lui répondit rapidement, en mode télégraphique, soulignant le fait qu'elle venait à peine de quitter les bras de Morphée. Puis elle quitta son pyjama du moment, une chemise trop grande avec un pantalon tout aussi grand, pour se retrouver en sous-vêtement. Elle arrangea la petite bande qui lui servais à effacer sa maigre poitrine. Non elle ne voulait pas être un garçon à tout prix. C'est juste qu'elle ne supportait pas ses deux petits ronds de chair qui ornait ton torse et déformait ses vêtements les plus moulants, attirant le regard surpris des étrangers qui ignoraient son statut de filles.

Enfin voilà, elle enfila un boxer rouge simple, puis un pantalon blanc un peu ample qui se resserrait au cheville, elle enfilat une ceinture noire sur tes maigres hanches, l'empêchant de tomber. Elle enfilait le premier débardeur qu'elle trouva, un rouge un peu ample. Puis pour compléter le tout, elle enfila ta veste sans manche noir, celle qu'elle aimait particulièrement à cause des oreilles de chats et de la petite queue de chat présent dans le dos. Elle sourit en se regardant dans la glace. Parfait !

Elle changea quelque piercing à son oreille et mis un de ses préférez, celui qui était relié à son piercing à la lèvre par une fine chainette, offert par ton meilleur ami un peu avant son départ.

Elle mit quelque bracelet dont un autour de son biceps. Elle enfila une paire de doc's et sorti en ville.

Elle se retrouva rapidement dans les ruelles du vieux centre-ville, un endroit qu'elle appréciait par son côté ancien qui lui plaisait. Elle croisait parfois quelque camarades de classe. Elle les salua rapidement avant de se plantais au milieu de la rue et regarder le ciel.

Que faire?

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre Fortuite   Lun 22 Juil - 12:34

J'ouvris les yeux avant de les refermer aussitôt, le soleil ayant agresser ma faible rétine abîmée par des séances nocturnes à la discothèque. Il fallait bien que jeunesse se passe et dans mon cas elle se passait vraiment lentement et vraiment solitairement. J'avais certes des connaissances avec qui passer le temps, mais cela restait du domaine de l'abstrait, sans confident ni d'amis proche. Aussi je mit énormément de temps à rouler hors du lit, connaissant mes matinées précédente, cela se solda avec le visage rencontrant le parquet de la chambre et des jurons pendant plus d'une demi-heure. C'est surtout avec un nez rouge, des cernes énormes sous les yeux et des piques indomptable dans les cheveux que je me retrouvais devant le miroir de ma minuscule petite salle de bain. J'exposais assez souvent mon corps ainsi à ma glace, après tout je dormais nu à cette époque de l'année, la chaleur n'étant pas une sensation très appréciée. Je finis par me doucher, trainassant sans vergogne sous le jet, mes mains passaient sur mon tatouage représentant le signe de l'infini en ronce. Une promesse gravée sur la chair, quelque chose qui ne s'effacera pas facilement. Seulement le contact me brula, me faisant fermer les yeux, ce n'était pas le moment pour sangloter, je devais être de bonne humeur, car aujourd'hui je devais aller voir cette maison condamnée où j'avais passé mon enfance.

La douche ayant plombé mon humeur sur le moment, j'enfilais vite fait un jean, des basket et une chemise noire légèrement ouverte, les cheveux encore humide, j'attrapais mon sac où je glissais les clés, mon ballon signé par mon ancienne équipe et un de mes deux tonfas. Quoi ? Il fallait être prudent de nos jours et j'avais énormément de mal à me séparer de mes bébés. Je les avais même nommés ! Celui que je prend toujours avec moi, peu importe les circonstances, répond (presque) au nom de Makuro. Le deuxième se nomme Tsuna et étrangement j'ai toujours envie de le balancer sur ceux qui me cherche des noises. Enfin bon, fin prêt je bondis dans la rue avec mon flegme habituel, je traversais la ville en passant devant le centre commerciale et la librairie, notant dans un coin de ma tête qu'il faudrait peut-être que j'achète d'autres livres vu que j'avais fini ma bibliothèque. Il y avait beaucoup de personne, quelques personne qui se souvenaient de moi dans la discothèques m'adressèrent des signes, c'était la plupart du temps des filles et je grimaçais presque en leur rendant leur salut. Pourquoi les homosexuels se faisaient rare dans ce coin de pays ? Peut-être que je suis le seul spécimen de cette espèce...

Soudainement mon regard accrocha une silhouette avec un bonnet à oreille de chat. Plantée au milieu de la rue. Intrigué je m'approchais, saisissant la chance de retarder mon calvaire d'encore quelques heures. Le personnage semblait être un jeune homme blond aux yeux orangé observant le ciel comme attendant quelque chose. Je penchais la tête sur le coté en ayant le choix, soit c'était un superbe androgyne, soit c'était une fille travestie. Puisque je ferais un peu tout pour éviter de rejoindre cette maison assez hantée de souvenirs, je m'approchais donc du jeune homme.

- Bonjour, vous êtes perdu ?

Ben quoi ? Il ressemblait bien plus à un étrangers qu'à un gars d'ici ! Et puis j'avais l'excuse de ne pas avoir passer des années dans ce village.
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Jones
General en Chef 8D
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre Fortuite   Jeu 25 Juil - 2:49





Le ciel était dégagé, le contacte des rayons de soleil réchauffait la peau pale de la jeune androgyne, qui regrettait de ne pas avoir pris ses écouteurs. Elle se demandait où elle pourrait bien aller, ce qu'elle pourrait bien faire. Peut être pourrait-elle faire un effort, et rentrer à la maison attendant que ces parents se lèvent. Elle pourrait, mais elle ne le ferait pas. Elle n’avait pas envie d'entendre leur énième discours contre les piercings, contre ses vêtements, contre sa ressemblance avec un garçon. Où même contre le nom par lequel elle se faisait appeler. Jacques.
Elle n’avait même pas envie d’attendre sur Skype que son imbécile de meilleur ami ramènes ses fesses. D’ailleurs quelle idée de vivre dans un pays où il y avait un décalage horaire par rapport à elle ! Idiot jusqu’au bout celui- là.
Pensive, elle ne vit, ou n'entendis pas le jeune homme s'approchait d'elle. Elle sursauta légèrement lorsqu'elle entendit la voix du jeune homme même, et arrêta de regarder le ciel, pour s'intéresser à la terre. Elle plongea son regard orangé dans celui d'acier de son congénère. Il ne semblait pas être plus vieux qu'elle. Ou de très peu alors. Surement car malgré tout, il te disait vaguement quelques choses. Après tout ici, il n'y avait qu'une seule école primaire, collège, lycée. Il est possible que la jeune fille l'ai croisé une fois dans sa vie. Comme il était possible que ce ne soit qu'un de ses nombreux étrangers qui venait, partait, ou disparaissait mystérieusement.
Elle étira un fin sourire. Elle ? Perdue ? Elle ne se perdait que dans la forêt. La ville, elle pouvait se vanter de la connaitre quasiment par cœur cette ville. À force  de l'explorer depuis sa plus tendre enfance, il y avait peu de coin dont elle ignorait l'existence. Elle lui répondit, sa voix étant aussi définit que son apparence. Peut être un peu plus féminine.

"- Hein?  Non non, t'inquiète ! Y'as peu d'chance pour que je me perde ici''

Elle lâcha un léger rire,  passant une main sur sa nuque. Oui, elle l'avait
directement tutoyer. Il faut dire que la jeune fille ne tutoyait que ses professeurs, et les personnes réellement âgées.
Puis elle continua, un peu curieuse.

"- C'est jusque je ne sais pas quoi faire..... Et toi ?"

Elle se mit à détailler le visage du jeune homme. Ses cheveux noir tombaient sur ses yeux aciers, quant à son visage en général, plutôt fin. Mais pourtant à aucun moment la jeune fille irait poser un doute sur son sexe. Elle s'humecta machinalement ses lèvres sèches. Ce gestes pourraient être plutôt équivoquent, comme si elle tombait sous le charmes de ce jeune homme.... Pourtant, elle avait juste les lèvres sèchent, sûrement à cause de la chaleur qui commençait à se faire sentir.

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre Fortuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre Fortuite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Découverte fortuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Autres-
Sauter vers: